Référencement naturel ou SEO

Comment réussir son référencement naturel (SEO) ?

Question oh ! combien fondamentale lorsqu’on a mis en place son site vitrine ou sa boutique en ligne.

Tout d’abord un petit rappel.

Pour faire venir des visiteurs sur son site il n’y a que 3 manières :

Le référencement payant

Ce type de référencement est le plus simple à mettre en place et le plus rapide. Dans le monde des référenceurs on appelle ça le SEA (Search Engine Advertising).

Il vous suffit de trouver le ou les mots clés que vous voulez mettre en avant, créer un compte Google Adwords, et c’est parti.

Enfin c’est un peu plus compliqué que ça, mais dans les grandes lignes on y est.

Mais il faut savoir qu’avec ce type de publicité, vous payez au clic, c’est à dire à chaque fois qu’une personne clique sur votre publicité (ou lien).

référencement

Sur cet exemple j’ai recherché « Parapluie français », les 3 premiers résultats sont des publicités et chaque publicité coute à chaque clic : 0.75€. Et ça va très vite monter. Ce tarif vous l’avez soit sur Google Adwords directement soit avec des logiciels type Ubber Suggest.

Mais dès que vous arrêtez de payer vous disparaissez des résultats de recherche (SERP : Search Engine Result Page)

C’est très pratique au début, quand vous lancez votre site, pour vous faire connaitre. D’ailleurs, Google le sait bien, il vous fait cadeau de 75€ pour votre première campagne.

Mais cela ne nous convient pas, nous on aimerait rester dans la première page de Google, sans avoir d’argent à débourser et sur le long terme.

Les réseaux sociaux

Je vais démonter un mythe : Les réseaux sociaux n’affectent en rien le référencement naturel SEO.

Voilà c’est dit. Ils emmènent des visiteurs, ça oui, mais si vous ne postez plus, vous n’avez plus personne qui vient vous voir, ni acheter vos produits.

Là aussi, vous avez la possibilité de faire de la publicité. C’est toujours bien quand vous commencez pour vous créer votre communauté. Après il faut animer cette communauté, créer des jeux concourt, mettre en place des promotions, demandez à ce que le gens réagissent à vos posts, etc . . .

Il y a plusieurs réseaux sociaux, mais il n’y a en qu’un seul pour votre secteur d’activité. Si vous avez une boutique ce sera Facebook ou Instagram, si vous avez un blog ce sera Tweeter. Vous pouvez aussi créer votre chaine vidéo, Youtube ou Tiktok.

Je vous conseille de n’avoir qu’un seul réseau social à gérer, c’est très chronophage.

C’est votre communauté qui vous apportera une partie de votre flux visiteur.

Le référencement naturel

Le référencement naturel se compose de 2 parties :

  • Le référencement ON-SITE
  • Le référencement OFF-SITE ou Netlinking

Le référencement ON-SITE

Avant de commencer le référencement ON-SITE il vous faut comprendre puis trouver quels sont les mots clés essentiels pour votre site.

Les mots clés

C’est quoi un mot clé ?

Bonne question, c’est un mot ou un ensemble de mots que vous tapez dans votre moteur de recherche préféré. Pour en revenir tout à l’heure aux « parapluie français », ces deux mots sont un mot clé.

Pour cela nous allons nous rendre sur Ubber Suggest pour qu’il nous donne des idées de mots clés :

référencement

La colonne de gauche, Mot-clé, représente les mots clés dépendant de votre mot clé principal, Volume, le nombre de fois que ce mot clé est recherché en France par mois, CPC, coût par clic, si vous voulez faire de l’Adwords, Difficulté payant, correspond à la concurrence que vous allez trouver sur ce mot clé, et enfin Difficulté SEO, représente la difficulté que vous aurez à bien vous placer sur ce mot clé.

Pour le SEO, il faut vous concentrer uniquement sur les colonnes 1,2 et 5.

Le bouton Rechercher, vous affiche la liste des résultats de la recherche sur ce mot clé.

Les mots clés sont catégorisés en 3 groupes :

  • Les mots clés principaux : Très difficiles pour se placer, souvent trop génériques, mais qu’il faut quand même les travailler, dans notre exemple : Parapluie français
  • Les mots clés secondaires : Plus faciles pour se placer, mais moins de recherches mensuelles. Cela permet d’augmenter votre visibilité assez rapidement
  • Les longues traines : Très facile à se positionner, c’est agréable de se retrouver en première page, même si le volume mensuel ne fait que 10 ou 20 recherches. Les longues traines sont souvent composées de plus de 2 mots. 3, 4 voire 5 mots, qui ne rapportent que 10 visites par mois maximum mais qui ont un taux de difficulté très bas.

Pour démarrer le référencement naturel de son site, il faut cibler un mot clé principal par page. Cela se complique forcément dans une boutique en ligne car plusieurs produits peuvent utiliser les mêmes mots clés.

Dans ce cas là, je vous conseille de vous servir d’un blog couplé avec votre e-commerce. Et dans mettre des liens dans ces articles pointant vers les catégories de produits de votre boutique.

Si vous êtes à court de mots clés, toujours avec Ubber Suggest, vous pouvez extraire les mots clés de vos concurrents. Il ne faut pas réinventer la roue.

Maintenant que nous avons choisi le mot clé de notre article, ainsi que ses mots clés secondaires :

  • Parapluie français : Principal
  • Parapluie made in France : Secondaire 1
  • Fabricant de parapluies en France : Secondaire 2
  • Parapluie fabriqué en France : Secondaire 3

Pas plus, et pour cela il vous faudra un article d’au moins 7 à 800 mots, 2 images libres de droits (Voici un site ou vous trouverez des tonnes d’images gratuites), un lien vers votre catégorie, et un lien vers un site d’autorité (exemple : wikipédia). Pour information le lien vers le site d’autorité devra être en NOFOLLOW, afin de ne pas transmettre le jus SEO de votre site.

Le lien vers la catégorie devra être sur le mot clé principal, les autres mots clés devront être en gras.

Les balises

Le mot clé principal devra se trouver dans :

  • Balise TITLE : au début, cette balise ne devra pas dépasser 55 caractères
  • Balise H1 : C’est le titre de votre article
  • Balise ALT : C’est l’explication de votre image pour les moteurs de recherche, vous pouvez y poser un mot clé principal si votre article est assez grand, sinon un mot clé secondaire.
  • Balise META DESCRIPTION : Cette balise n’a pas trop d’effet sur le référencement mais il faut qu’elle soit cohérente avec les autres balises. Votre mot clé principal peut se trouver n’importe où dans la phrase. Cette balise ne doit pas dépasser les 160 caractères. Elle sert surtout à inciter les gens à cliquer dessus quand vous apparaissez dans les SERP.
  • Corps de l’article : 1 fois, si vous en mettez plus cela peut apparaitre à Google comme du bourrage de mot clés.
  • Dans l’URL : Cela n’a qu’une très petite incidence sur le référencement, mais ça reste cohérent avec votre article.

Les mots clés secondaires devront se trouver dans le texte de l’article, si possible pas collés ensemble. Ils devront être en gras.

Il y a des outils comme SEO Power Suite, que j’utilise, qui peuvent vous donner un score pour la qualité SEO d’une page.

L’architecture en silo

L’architecture d’un site en silo, ce sont les liens qui sont fait entre les pages d’un site.

référencement

Si la Page1 parle des parapluies et la Page2 des bottes de pluie, il ne faudrait pas qu’il y ait des liens qui partent des Page2/Sous-page2 vers Page1/sous-page1.

Je sais que c’est très compliqué avec un boutique et les catégories de produits. C’est pour cela qu’il faut bien réfléchir avant de créer ses catégories.

C’est plus simple sur un site vitrine, avec des catégories d’articles.

Cas particulier des boutiques avec beaucoup de produits

Si votre projet est la mise en place d’une boutique en ligne avec beaucoup de produits, cela devient très fastidieux la gestion des balises TITLE et META DESCRIPTION.

Quand je parle de beaucoup de produits, je parle de plusieurs milliers, voire plusieurs dizaines de milliers.

Là, pas la peine de tergiverser, il vous faut un module qui remplisse pour vous ces balises, pour vous faire gagner du temps.

Parmi la multitude de modules Prestashop, il y en a un qui peut vous aider : Module SEO Prestashop

Module efficace qui vous fera gagner beaucoup de temps et donc forcément beaucoup d’argent. Laissez cela à un module dédié qui vous fera ça en quelques minutes.

Le référencement OFF-SITE

Pour le référencement ON-SITE tout se passe bien, on est dans la dynamique de la création du site, surtout les boutiques, on met bien les mots clés qui vont bien, tout est propre et joli.

Mais il faut savoir que le plus facile est fait, reste le plus difficile.

Le référencement OFF-SITE ou NETLINKING c’est la création de votre réputation, enfin celle de votre site.

Google, comme les autres moteurs de recherche, part du principe que, plus il y a de liens pointant sur votre site qui viennent d’autres site, plus vous faites référence dans votre domaine.

Si les gens parlent de vous, c’est très bien.

Alors comment faire pour avoir des liens dans des articles d’autres site qui pointent chez vous ?

Il y a plusieurs manières :

L’échange de lien

Le principe est très simple, vous posez sur votre site le lien d’un autre site, dans la même thématique, et en retour il pose un lien à vous sur son site.

Dans la même thématique veut dire que si vous parlez ou vendez des parapluies, ce n’est pas la peine de faire des liens avec des sites qui parlent de savonnettes.

Ce système n’est plus valable et Google ne prend pas en compte, ou très mal, ce type de référencement.

L’échange de lien triangulaire

Là, ça se complique un peu. Déjà il vous faut trouver 2 autres sites parlant de la même thématique que vous. Pour cela vous avez des groupes Facebook qui fonctionnent bien comme : SEO Backlinks – ?? Articles invités

Le site A est le votre, les sites B et C sont les autres. Le site A pose son lien sur le site B, le site B pose son lien sur le site C, et le site C pose son lien sur le site A.

Dans ce cas là le , le lien est de bien meilleure qualité que l’échange de lien standard vu ci-dessus.

L’achat de lien

Là c’est encore plus simple, il vous faut trouver des sites qui acceptent de poser votre lien dans un de leurs articles en payant.

Plus le site a de la renommée plus le lien coute cher. Sur certains sites très très populaires, cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros le lien.

L’échange d’articles

C’est exactement le même principe que l’échange de liens, sauf que vous devez écrire un article, et qu’en retour vous devez poser un article d’un autre site sur votre site.

Il vous faut trouver des thèmes d’articles, voir les mots clés que vous voulez mettre en avant, et rédiger.

Quand vous achetez la pose d’un de vos article sur un autre site, souvent la rédaction est incluse. Dans ces cas là le prix de l’article peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros, mais pour ce prix la rédaction est comprise. Exemple, pour un article dans le Figaro économie, il vous faut compter 4900€.

L’achat d’articles

Pour cela il vous faut passer par des plateformes spécialisées comme Ereferer. Ces dernier ont plusieurs centaines de sites et ont aussi des rédacteurs spécialisés.

Attention à bien surveiller que les articles vous conviennent et soient complets, avec le lien et les images.

La gestion de contenu de votre site

Là c’est totalement différent, c’est complémentaire avec les échanges. Il vous faut rédiger au moins 2 articles par mois sur votre site vitrine ou votre blog rattaché à votre boutique en ligne.

Si vous voulez faire les choses bien, il vous faut :

  • Trouver 24 sujets pour l’année, un peu comme dans une conférence de rédaction.
  • Trouver au moins 24 images qui vont agrémenter les articles
  • Trouver 24 mots clés principaux, et au moins 48 mots clés secondaires
  • Rédiger ces 24 articles

Et cela tous les ans, ça ne s’arrête jamais.

Attention, si vous voulez que Google vous prenne au sérieux, il faut des articles uniques, pas de plagia, pas de traduction.

Il faut que ces articles soient intéressants pour les utilisateurs, c’est à dire qu’il faut qu’ils les partagent.

Il faut que ces articles soient posés sur votre ou vos réseaux sociaux, cela ne vous remmènera pas un meilleur SEO, mais il vous apportera du flux visiteur. Et si vos articles sont vraiment intéressants, les visiteurs viendront agrandir votre communauté.

Vous avez aussi la possibilité de faire rédiger vos articles, pour cela vous avez :

  • Ereferer
  • Text brooker
  • 5 euros
  • Certains groupes Facebook (faites quand même attention aux arnaques)

Conclusion

Si vous voulez que votre site vitrine ou votre boutique arrivent sur la première page de Google, il vous faut de la rigueur, du temps, beaucoup de temps.

Principalement avec un e-commerce, après avoir galérer à la création de vos produits, catégories, vous pensiez que c’était bon ? Et bien pas du tout, vous n’avez fait que la partie émergée de l’iceberg SEO.

Le référencement OFF-SITE est le plus long car il ne s’arrête jamais.

Voilà, j’espère vous avoir un peu mieux éclairé sur cette bête qu’est le SEO, si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter.

Vous pourriez également aimer...